trading haute fréquence

Tout savoir sur le Trading Haute Fréquence

Que vous soyez un trader néophyte ou déjà confirmé, vous êtes inévitablement amené à vous intéresser au Trading Haute Fréquence (THF). Cette procédure informatisée de Trading ultra-rapide peut vous permettre en quelques microsecondes des gains substantiels. Pour autant, les risques ne sont pas à écarter.

Trading Haute Fréquence : fonctionnement et avantages

Les investissements traditionnels tendent à être relégués au second plan. Aujourd’hui, les transactions boursières sont informatisées, automatisées et axées sur des données mathématiques. Nul besoin désormais de s’égosiller au téléphone ou de gesticuler frénétiquement devant son ordinateur pour engranger des millions en un temps record. Le Trading Haute Fréquence – la technique-reine de la Finance – se base sur des algorithmes dotés d’une rapidité vertigineuse pour détecter les mouvements financiers haussiers et baissiers, leur insuffler des stratégies gagnantes et en tirer profit. Ainsi, le THF assure de nombreux avantages :

Une liquidité accrueet mieux gérée

  • Une liquidité accrue et mieux gérée : avec le Trading Haute Fréquence, les ordres sont décuplés. Quel que soit leur type, ils seront toujours achetés ou vendus. De plus, dans les moments propices à la panique et donc aux bourdes financières commises par les traders, les algorithmes sont conçus pour s’arrêter net et ne se relancer qu’aux moments les plus opportuns.

L’efficience des marchés

  • L’efficience des marchés : le trader haute fréquence utilise des algorithmes à même de repérer des anomalies dans le monde financier qui échapperaient aux traders traditionnels les plus chevronnés. En outre, certaines opportunités et cotations ne sont détectées que par lesdits algorithmes car n’apparaissant que durant quelques millisecondes.

THF : quels risques ?

Si la pratique du Trading Haute Fréquence entraîne d’indéniables avantages, accélère les transactions financières et multiplie au centuple les ordres quotidiennement, il reste qu’elle comporte des risques dont il faut tenir compte. Parmi ces derniers :

Risque du hors-contrôle

  • Risque du hors-contrôle : vu l’extrême rapidité des transactions exécutées par des algorithmes ultra-puissants, ils échappent à tout contrôle des humains. Ce qui engendre parfois la perte de sommes astronomiques en quelques nanosecondes.

Marché à géométrie variable

  • Marché à géométrie variable : le risque ici étant d’enrichir toujours plus les sociétés influentes et de pénaliser les particuliers ne possédant pas de matériel performant.

Chute des revenus

  • Chute des revenus : depuis la crise financière de 2008, il s’est produit une raréfaction notable des bénéfices.