Des options binaires aux algorithmes binaires

Le Trading binaire, aussi appelé Trading directionnel, consiste à miser sur la hausse ou sur la baisse des prix d’un produit financier.

Séduits par la simplicité de cette pratique, de nombreux particuliers se sont intéressés au Trading binaire en raison de l’effet de mode des options binaires au début des années 2000. Ces Traders débutants n’ont cependant pas toujours fait la différence entre la dangerosité des options binaires et l’intérêt des algorithmes de Trading binaire utilisés par les professionnels.

Qu’est-ce que le Trading binaire ? Qu’étaient les options binaires et pourquoi ont-elles été interdites ? Comment faire du Trading binaire grâce aux algorithmes pour retrouver les avantages des options binaires sans leurs (énormes) inconvénients ?

Voici un résumé complet des informations à connaître sur le Trading binaire pour éviter ses pièges et parvenir à en tirer le meilleur.

Qu’est-ce que le Trading binaire ?

Le Trading binaire consiste à miser sur la hausse ou sur la baisse des prix d’un actif financier. À un instant donné, le Trader fait un choix binaire : le marché va-t-il baisser ou va-t-il monter ? Si son pronostic s’avère correct, il gagne de l’argent, si son pronostic s’avère incorrect, il en perd.

Aussi connu sous le nom de Trading directionnel, le Trading binaire part du principe que les marchés financiers évoluent en tendance (haussière ou baissière), et qu’il suffit donc au Trader de miser sur la bonne direction pour réaliser des gains financiers.

Cependant, pour être efficace, le Trading binaire doit être épaulé par de bonnes règles de Money management afin de limiter les pertes en cas d’erreur et de maximiser les gains en cas de succès. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas forcément nécessaire d’obtenir plus de 50% de réussite dans ses pronostics pour gagner de l’argent. 

En adoptant une stratégie de Trading binaire et de bonnes règles de gestion du risque, il suffit tout simplement que les gains moyens soient significativement supérieurs aux pertes moyennes pour permettre au compte du Trader de progresser sur le moyen et long terme. Le ratio gains/pertes est donc tout aussi important que le taux de réussite.

L’échec des options binaires

D’un fonctionnement similaire à celui des paris sportifs, les options binaires permettaient de miser sur la hausse ou la baisse d’un actif financier sur un horizon de temps donné. 

Grâce à ces produits financiers relativement simples, les particuliers pouvaient par exemple parier que l’indice boursier CAC 40 serait au-dessus ou en dessous du niveau des 5000 points, dans une minute, dans une heure, ou à la fin de la séance. 

Si leur pari s’avérait correct, les investisseurs gagnaient +90% de leur mise (environ), mais si le pari s’avérait incorrect, ils perdaient en revanche la totalité de leur mise. Si les gains de +90% pouvaient sembler juteux, il n’en était malheureusement rien. 

En effet, à supposer que l’investisseur ait raison une fois sur deux, qu’il gagne dans un cas +90%, et qu’ils perdent dans l’autre cas -100%, ce dernier perdait alors en moyenne -5% de sa mise à chaque trade… De très mauvais résultats pour une qualité de pronostic pourtant ni bonne ni mauvaise !

Le niveau prohibitif de ces frais de courtage cachés (les 5% allaient pour l’essentiel dans la poche de l’intermédiaire financier), les très mauvais résultats obtenus par les Traders particuliers, ainsi que le manque de sérieux avéré de certains des courtiers proposant ce type de produits à leur clientèle ont donc tout naturellement conduit à l’interdiction des options binaires lors de la parution de la Loi Sapin II.

Attention, les options binaires ne doivent pas être confondues avec les options “classiques” utilisées par les Traders professionnels soucieux de se couvrir d’un risque ou de faire du Trading non directionnel en pariant sur l’évolution de la volatilité, du niveau des taux d’intérêt, ou de tout autre paramètre.

Le succès des algorithmes binaires

Le talon d’Achille des options binaires se résume en une phrase : les options binaires ne permettaient pas de profiter des mouvements de tendance. Bien que leur fonctionnement simple ait fait leur succès, leur ratio gain/perte n’était vraiment pas à la hauteur.

Leur principe fondateur est pourtant digne d’intérêt. En effet, tout compte fait, la première décision d’un Trader n’est-elle pas toujours de choisir une direction (hausse ou baisse) ?

Bonne nouvelle, il est possible de conserver le principe fondateur du Trading directionnel tout en évitant les dangers des options binaires. Comment ? Grâce aux algorithmes binaires.

Ces solutions de Trading semi-automatique permettent en effet à l’investisseur de choisir un actif et une direction, mais contrairement aux options binaires, leur ratio gains/pertes est quant à lui entièrement paramétrable. Grâce à ces solutions, il est ainsi possible de profiter pleinement des mouvements de tendance du marché en adoptant des règles de gestion bien plus favorables. 

Les algorithmes de Trading automatique n’étant pas dépendants d’un intermédiaire financier donné ni d’un produit financier précis, il est possible de les utiliser auprès de courtiers bien plus sérieux que les courtiers d’options binaires, et de choisir par la même occasion des produits financiers aux frais de courtage bien moins prohibitifs.

Enfin, si les algorithmes de Trading semi-automatique permettent d’exploiter pleinement les opportunités du Trading directionnel, ces solutions offrent également d’autres possibilités à leurs pilotes. Les Traders les plus expérimentés pouvant par exemple chercher à exploiter les situations de “range” au cours desquelles le marché n’a pas de tendance précise.

Malgré l’augmentation de la quantité de scénarios de Trading préprogrammables, les algorithmes de Trading semi-automatique n’en demeurent pas moins très simples d’utilisation. Quelques minutes et quelques clics suffisent par exemple à paramétrer l’assistante ARYA Trading.

Une fois la solution lancée, vous pourrez quitter vos écrans, et il ne vous restera plus qu’à vaquer à vos occupations quotidiennes avant de découvrir les résultats obtenus en fin de journée, de les analyser, et de vous préparer de nouveau pour la séance suivante.