Stop Suiveur : une barrière vitale contre la chute des tendances

Trading
Stop Suiveur : une barrière vitale contre la chute des tendances

Le Stop Suiveur est un ordre à passer sur les marchés financiers, dans le but de limiter les pertes potentielles tout en préservant ses plus-values.

On ne le répètera jamais assez, s’armer de garde-fous n’est pas une option dans le Trading. Outre votre maîtrise émotionnelle et vos connaissances, certains instruments comme le Stop Suiveur vous offriront une sécurité non négligeable afin d’être rentable sur le long terme dans votre stratégie d’investissement.

 

Qu’est-ce que le Stop Suiveur ?

 

Précaution plus qu’utile dans le cadre du Trading afin d’assurer ses gains et de limiter ses pertes potentielles, le Stop Suiveur est un ordre qui, s’il est atteint, met fin à une prise de position.

Sur les marchés financiers, le Trader se doit d’optimiser chaque investissement. Pour cela, il dispose de nombreux instruments dont le Stop Suiveur est un incontournable. Selon ce qu’on appelle le Pas du Stop Suiveur, le cours sur lequel le Trader est positionné devra augmenter / diminuer d’un nombre de pips déterminé à l’avance. 

À chaque fois que cette valeur aura été parcourue, deux solutions se présentent :

  • Le Stop Suiveur n’a pas été atteint : sa valeur en pips s’ajustera alors par rapport à la nouvelle valeur du cours
  • Le Stop Suiveur a été atteint : la position est alors fermée et les gains (ou pertes) sont enregistrés

 

À noter : le Stop Suiveur ne se fixe pas selon une valeur fixe, mais bien un écart de points précis qui définit un pourcentage de perte maximum sur une période donnée.

 

Bien que le Stop Suiveur ne clôture la position qu’après une perte de valeur, il permet tout de même de valider des bénéfices éventuels. 

 

Par exemple :

  • Le cours possède une valeur actuelle de 2000 pips ;
  • J’entre en position d’achat (position longue) ;
  • Je place un Stop Suiveur au-dessous, à 1950 pips (50 pips d’écart) ;
  • Je définis le Pas de mon Stop Suiveur à 100 pips ;
  • Le cours monte à 2100 pips : le Pas est atteint, le Stop Suiveur se place alors à 2050 pips de valeur (il conserve les 50 pips d’écart) ;
  • Le cours redescend à 2050 pips et atteint mon Stop Suiveur à sa nouvelle position ;
  • La position se ferme avec une plus-value de 50 pips.

 

 

À noter : Selon que l’on se place à l’achat ou à la vente, le Stop Suiveur se positionnera respectivement au-dessous ou au-dessus du niveau actuel du cours.

 

Aussi appelé Trailing Stop et déclinable sous le terme Take Profit dans sa version anglophone, le Stop Suiveur est une variante du Stop Loss classique.

 

Stop Loss ou Stop Suiveur : quel ordre choisir ?

 

À première vue, l’utilisation du Stop Suiveur présente donc plus d’avantages que d'inconvénients. Pourtant, la proportion d’investisseurs qui y ont recours demeure faible, et le Stop Loss classique reste plus populaire.

Dans un sens, le Stop Suiveur offre plus de flexibilité selon l’évolution du marché. Contrairement au Stop Loss, il permet de sécuriser les gains à la moindre perte de valeur du cours et limite tout aussi bien les pertes.

D’un autre côté, il n’est pas moins capital de savoir bien placer et paramétrer le Stop Suiveur et son Pas ; sans quoi les pertes pourraient se trouver mal amorties, et les gains trop vite arrêtés. En effet, le Stop Suiveur ne prend pas en considération le contexte du marché, notamment sa volatilité. Pour cette raison, de nombreux Traders préfèrent placer un Stop Loss manuellement, tout en gardant un oeil dessus en cas de baisse soudaine de la tendance.

Bien mis en place toutefois, le Stop Suiveur permet de passer à travers les mailles du phénomène communément appelé “pêche aux Stops”.

 

Bon à savoir : le terme “pêche aux Stops” désigne la baisse habituelle (et délibérée) d’un cours avant de repartir à la hausse, et est impulsé par les Traders disposant de suffisamment de fonds pour influer sur la tendance. 

 

En agissant ainsi, leur objectif est de mettre “hors d’état de nuire” tous les Traders ayant placé leur Stop Loss trop près du cours. Placer un Stop Suiveur à un écart suffisant permet donc de rester en jeu pour espérer générer une plus-value.

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

Bien placer son Stop Suiveur

 

Parmi les quatre principales stratégies de Trading, il ressort que le Swing Trading est la plus adaptée au placement d’un Stop Suiveur : en effet, les stratégies de Trading proposant une échelle de temps plus courte (Scalping et Trading Intraday) exposent l’investisseur à trop de volatilité et d’incertitude à court terme pour bien placer son Stop Suiveur. Dans le cas du Swing Trading toutefois, il est plus aisé d’analyser la tendance à moyen terme et d’en tirer des conclusions pour bien placer ses ordres.

Dès lors, vous l’aurez compris, il est primordial d’avoir un socle de connaissances solides concernant l’analyse technique ainsi que l’analyse fondamentale sur les marchés financiers, sans quoi le Trader débutant manquera d’informations (et de compétence) pour savoir anticiper efficacement les retournements de tendance.

 

Conclusion

 

L’ordre Stop Suiveur est une variante du Stop Loss qui, s’il permet davantage de flexibilité pour assurer ses gains et limiter ses pertes, requiert aussi davantage d’expertise pour être paramétré correctement. Parce que nombreux sont les investisseurs qui lui préfèrent le Stop Loss classique et que des connaissances approfondies sont nécessaires pour placer cet ordre en connaissance de cause, le dernier mot vous revient pour décider lequel de ces deux instruments vous souhaitez mettre en place dans votre stratégie de Trading.