Stochastique ou MACD : Quel Indicateur Choisir ?

Indicateurs techniques très appréciés des Traders pour interpréter les tendances, le Stochastique et la MACD se révèlent être deux outils très complémentaires.

Tous les Traders le savent : il n’existe pas d’indicateur technique parfait. Chaque investisseur utilise, avec l’expérience, celui qui lui convient le mieux en fonction de son profil et de ses objectifs. L’indicateur MACD est particulièrement plébiscité, et fait figure d’incontournable lorsqu’il s’agit d’interpréter les tendances. Toutefois, comme tout indicateur, il a certains défauts qu’un autre outil d’analyse, comme le Stochastique, pourrait bien pallier…

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour connaître les spécificités des indicateurs Stochastique et MACD, afin d’en privilégier un dans vos analyses, ou de les combiner.

 

L’indicateur Stochastique

Le Stochastique est un indicateur technique de type oscillateur permettant de comparer le prix actuel d’un actif financier par rapport à ses prix antérieurs, sur une période donnée. Il a été développé dans les années 1950 par Georges Lane, trader, analyste technique et conférencier américain.

Cet indicateur est donc un oscillateur momentum variant entre les valeurs 0 et 100. Il met en valeur les niveaux de support et de résistance, ainsi que les zones de surachat et de survente, à la manière de l’indicateur RSI. En conséquence, le Stochastique est un excellent indicateur de l’essoufflement des tendances.

Il est représenté graphiquement par deux courbes, à savoir :

  • la ligne %K, qui mesure le niveau de clôture actuel par rapport au niveau le plus bas sur la période observée ;
  • la ligne %D, qui est une moyenne mobile simple de %K.

Lorsque le cours de l’instrument financier étudié passe au-dessus de la valeur 80 du Stochastique, le marché entre en période d’euphorie à l’achat. À l’inverse, lorsque son cours passe sous la valeur 20, le marché est en plein excès à la vente. De fait, lorsque le prix quitte l’une des zones extrêmes du Stochastique, la tendance forte s’essouffle.

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

L’indicateur MACD

La Moving Average Convergence Divergence (MACD) est un indicateur technique permettant d’identifier et d’anticiper les tendances sur les marchés financiers. Il est calculé à l’aide de moyennes mobiles. La succession des croisements et divergences de ces moyennes mobiles permet aux Traders d’interpréter les tendances et de se positionner au mieux.

Graphiquement, l’indicateur MACD se compose de deux courbes, à savoir :

  • La ligne de MACD rapide. Cette première courbe est la différence entre une moyenne mobile exponentielle (MME) de long terme (généralement 26 périodes) et une moyenne mobile exponentielle de court terme (généralement 12 périodes).
  • La ligne de signal. Cette seconde courbe est simplement une moyenne mobile exponentielle de la ligne de MACD rapide, sur une durée de 9 périodes.

Les signaux d’achat et de vente sont donnés par le croisement des deux courbes composant la MACD. Ainsi, lorsque la ligne de MACD rapide croise la ligne de signal à la hausse, il s’agit d’un signal d’achat. À l’inverse, lorsque la ligne de MACD rapide traverse la ligne de signal à la baisse, il s’agit d’un signal de vente.

 

Stochastique VS MACD

L’indicateur Stochastique offre donc de précieuses informations sur la puissance des tendances, en mettant notamment en valeur les phases d’excès à l’achat comme à la vente, ainsi que l’essoufflement des tendances fortes. L’indicateur MACD, quant à lui, donne des informations sur les retournements de tendances, révélant ainsi des signaux d’achat et de vente clairs aux investisseurs.

De fait, plutôt que d’opposer ces deux indicateurs et de n’en privilégier qu’un seul, de nombreux Traders font le choix judicieux de les combiner, afin d’affiner leur perception des tendances et d’augmenter ainsi leurs chances de générer des gains. En effet, un indicateur de la puissance des mouvements de cours tel que le Stochastique peut très bien compléter un indicateur comme la MACD. 

Il s’agit de la stratégie du “Double-Cross” : par exemple, si un croisement haussier est observé par le Trader sur les deux indicateurs en parallèle, un fort signal de hausse est totalement confirmé – d’autant plus si la MACD franchit la ligne d’équilibre peu de temps après le Stochastique. La combinaison de ces deux indicateurs techniques permet ainsi, après avoir trouvé le bon réglage des périodes, d’obtenir de bien meilleurs signaux de retournement et des points d’entrée plus sûrs sur les marchés.

Les indicateurs Stochastique et MACD sont donc de bons outils d’analyse technique, permettant d’interpréter la tendance des cours. Pris séparément, la MACD semble supérieure aux Stochastiques, qui donne de nombreux faux signaux sur des périodes de temps courtes dans le cadre d’une stratégie intraday, là où la MACD est bien plus précise. Toutefois, cette dernière bénéficie également de l’utilisation parallèle du Stochastique, qui vient fournir à l’investisseur des informations sur la puissance des mouvements.