La vague technologique de ces dernières années a laissé croire un temps que la machine pouvait se substituer entièrement au Trader. Surprise, la nouvelle génération d’algorithmes vient subitement de prendre une toute autre direction.

#trading #finance #bourse #forex

 

La vague technologique de ces dernières années a laissé croire un temps que la machine pouvait se substituer entièrement au Trader. Surprise, la nouvelle génération d’algorithmes vient subitement de prendre une toute autre direction.

Chaque nouvelle vague d’innovation porte son lot d’illusions et de fantasmes. Néanmoins, passé l’émoi des premiers instants, lorsque l’âge de raison arrive, les limites des nouveaux paradigmes apparaissent avec davantage de clarté. Le monde du Trading n’échappe bien évidemment pas à cette règle. Au cours des derniers trimestres, le rêve de solutions 100% automatisées a séduit de nombreux investisseurs ; les voilà aujourd’hui déçus par l’échec de ce « tout automatique ».

 

La fin du rêve du 100% automatique

Les films de science-fiction aiment représenter les machines comme des êtres autonomes. Pourtant, dans les faits, celles-ci ont encore besoin de l’humain pour accomplir leurs tâches (ne serait-ce que pour être paramétrées). Bien que ce mythe de l’intelligence artificielle forte ait la peau dure, il n’en demeure pas moins que la plupart des machines sont encore très « bêtes » lorsqu’il s’agit d’effectuer des tâches complexes.

Un temps conquis par les promesses de quelques boîtes noires ayant réussi quelques trades chanceux, particuliers et professionnels ont désormais bien compris que la machine a (elle-aussi) ses limites. Bien que, extrêmement performante pour réaliser des tâches simples et clairement définies, la machine a bel et bien besoin d’une conscience pour naviguer sur les marchés financiers avec succès.

 

L’arrivée des Traders augmentés

Contrairement à l’ancienne génération d’algorithmes dont l’idéal était de remplacer les Traders, la nouvelle génération les place cette fois-ci sur un piédestal en leur donnant les rênes tout en les débarrassant des tâches les plus ingrates. Désormais, l’humain n’est plus le concurrent de la machine mais son meilleur allié.

D’un point de vue pratique, la répartition des tâches est finalement assez simple et logique. L’exécution des opérations est déléguée à la machine pour tirer profit de son impartialité et de sa vitesse, et l’analyse est confiée au Trader pour capitaliser sur son sens critique et sa clairvoyance.

Nombre de particuliers ont déserté les marchés boursiers au cours des dernières années, conscients des limites du Trading manuel et perplexes face à l’opacité des algorithmes de Trading 100% automatiques. Avec la démocratisation de ces nouvelles solutions semi-automatisées, ces Traders indépendants tiennent enfin leur revanche.

En effet, contrairement aux algorithmes de Trading haute fréquence (en grande partie spécialisés dans le Trading de flux), les nouvelles solutions technologiques à destination des spéculateurs ne sont pas réservées qu’aux professionnels, et nombre de particuliers commencent d’ores et déjà à les utiliser pour profiter des opportunités offertes chaque jour par les variations boursières.

 

Sur les marchés financiers, la morale est souvent la même : rien ne sert de rechercher la formule magique capable de gagner de l’argent par elle-même. Elle n’existe pas. Plutôt que de rechercher une solution miracle capable de vous remplacer totalement, faites votre part de travail et ne déléguez à la machine que les tâches pour lesquelles elle excelle !

 

Pour information : Pour ceux d’entre vous qui voudraient en apprendre davantage sur le Trading semi-automatique gratuitement, les inscriptions sont ouvertes pour notre prochaine Masterclass : https://aryatrading.com/masterclass-bourse