La Volatilité de Chaikin : indicateur de l’instabilité du marché

La Volatilité de Chaikin : indicateur de l’instabilité du marché

Parmi les différentes trouvailles que nous devons à Marc Chaikin, attardons-nous plus en détails sur son Indicateur de Volatilité.

Indicateur prenant en compte les Moyennes Mobiles Exponentielles et le Taux de Variation du cours, la Volatilité de Chaikin offre une lecture simple et dynamique du sentiment global des marchés financiers. Décryptage de cet instrument régulièrement mis à contribution en analyse technique.

 

Qu'est-ce que l'indicateur Volatilité de Chaikin ?

 

Du nom de son créateur Marc Chaikin, l’Indicateur de Volatilité de Chaikin n’est que l’un des nombreux outils conçus par ce spécialiste de l’Analyse technique. Ce courtier en valeurs mobilières à Wall Street doit également sa renommée à :

  • l’Oscillateur de Chaikin
  • l’Indicateur d’accumulation distribution de Chaikin
  • l’Indicateur de Persistance de Chaikin

Maintenant que son nom est bien ancré dans votre esprit, attardons-nous sur les objectifs de l’Indicateur de Volatilité. Ce dernier permet de jauger le niveau de volatilité d’un actif en mettant en évidence les écarts entre prix hauts et prix bas sur un cours boursier. En sélectionnant soigneusement une période donnée, l’investisseur aura ainsi accès au pourcentage de prévisibilité du marché en question. De là, libre à lui de se positionner ou non selon l’état du marché et selon son aversion au risque.

L’Indicateur de Volatilité de Chaikin peut s’appliquer à diverses échelles; aussi bien au niveau d’un actif que d’un marché financier. Dans tous les cas :

  • Un IVC élevé indique une forte volatilité
  • Un IVC bas indique une faible volatilité

On peut implémenter l’Indicateur de Volatilité de Chaikin au sein de divers marchés financiers, tels que :

  • Les Actions et Obligations
  • Les Indices Boursiers (Nasdaq, CAC 40, DAX 30, S&P500, Dow Jones…)
  • Les Matières Premières
  • Le marché des Devises (FOREX)
  • Le marché des Cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, Litecoin…)

 

Formule de calcul de l'indicateur Volatilité de Chaikin

 

L’Indicateur de Volatilité de Chaikin est relativement proche, dans sa formule, de l’Indicateur ATR (Average True Range), à la différence près qu’il ne tient pas compte du prix de clôture boursière de la veille.

Voici la formule de calcul de l’IVC :

IVC = (MME – (MMEp – P)) / (MMEp – P)

où :

  • MME est la Moyenne Mobile Exponentielle
  • p est la période de calcul choisie
  • P est le taux de variation, sur sa période propre

Les Moyennes Mobiles Exponentielles fournissent un aperçu en pourcentage de la volatilité de l’actif ou du marché dont il est question. On couple ensuite ce résultat avec la soustraction des prix les plus bas aux prix les plus hauts, nommée “taux de variation sur la durée P”. 

Le résultat de ce calcul oscillera dans un éventail de -100% à 100% :

  • -100% illustrera une volatilité du marché (à l’instant t) nulle
  • 100% illustrera une volatilité exacerbée du marché
  • Le 0 en sera donc le point d’équilibre signifiant que la volatilité demeure stable

 

Attention : pour valider le calcul de cet indicateur, chacune des valeurs suivantes se doit d’être distincte des autres :

  • Le cours à l’ouverture
  • Le cours à la clôture
  • Le plus haut
  • Le plus bas

Sans être en possession de quatre valeurs différentes, l’investisseur est contraint de rallonger la période P dans laquelle il utilise l’Indicateur de Volatilité de Chaikin.

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Comment utiliser l'indicateur Volatilité de Chaikin en Trading ?

 

Paramétrage de l’indicateur

La période idéale pour paramétrer l’Indicateur de Volatilité de Chaikin serait de 10 jours. Cette durée est recommandée autant pour le calcul de la MME que pour celui du taux de variation. Ainsi, vous trouverez généralement cet indicateur sous la forme Indicateur Volatilité de Chaikin (10,10).

 

À noter : Pour la MME, la période préconisée peut s’élargir jusqu’à 12 jours.

 

Interprétation de l’indicateur

Plusieurs cas de figure sont à discerner dans l’interprétation de l’Indicateur de Volatilité de Chaikin :

  • L’Indicateur pointe vers 100%. Dans ce cas, on peut considérer que l’ampleur des oscillations est très forte, et l’instabilité du marché également. Ces valeurs peuvent décrire un retournement de tendance déjà entamé, avec une pente accentuée.
  • L’indicateur pointe vers -100%. On assiste alors à un calme plat sur le marché en question. 

 

Attention : ce calme plat peut signifier qu’une résistance ou un support ont été atteints, impliquant une potentielle inversion de tendance.

 

  • L’indicateur tourne autour de 0%. La volatilité du cours boursier est alors normale et il est plus difficile de prendre une position sereinement.

 

Bon à savoir : l’Indicateur de Volatilité de Chaikin s’analyse également sur la durée. Ainsi, une courbe plate et stable – peu importe sa valeur en pourcentage – indique que le marché conserve la même volatilité. Il est donc plus prévisible et plus propice à la prise de position.

 

Ainsi, cet indicateur possède deux axes de lecture : sa position relative (entre -100% et 100%) , et sa position temporelle. D’après Chaikin, cette dernière, si elle venait à se stabiliser sur une trop longue période, traduirait un marché atteignant son stade de maturité (volatilité trop longtemps descendante) ou de reprise (trop longtemps ascendante).

 

Stratégies de Trading utilisant l’indicateur Volatilité de Chaikin

Parce que l’Indicateur de Volatilité de Chaikin donne une idée de la volatilité d’un marché sur le temps long, on privilégiera des stratégies de type Swing Trading ou Day Trading. Avec cet outil, l’investisseur évitera les stratégies impliquant des prises de décision rapides comme le Scalping.

Cet indicateur simple d’utilisation et dont la lecture se fait instinctivement offre trois axes d’utilisation :

  1. Mesurer le niveau de confiance du marché en analysant les sommets et creux (c’est l’aspect le plus usité par les Traders)
  2. Se positionner selon le niveau de risque d’un titre, en fonction de votre profil d’investisseur
  3. Anticiper les retournements de tendance sur le site (extrême supérieur repartant vers 0%)

 

Bon  à savoir : la Volatilité de Chaikin se marie à merveille avec l’utilisation des chandeliers japonais. Un chandelier vert allié à un pic de volatilité représente un signal d’achat, l’inverse sera pris comme un signal de vente.

 

Conclusion

 

L’Indicateur de Volatilité de Chaikin permet d’identifier facilement les variations de volatilité d’un actif. Pour autant, il existe diverses façons d’analyser une tendance : pour cette raison, il est vivement conseillé de coupler l’IVC à un ou plusieurs autres outils d’analyse technique comme les Chandeliers Japonais, la Stochastique ou encore le RSI.