Comment trader avec le RSI

Très apprécié des Traders indépendants, le Relative Strength Index est un indicateur technique “hors-prix”. Il mesure la force de la tendance boursière en cours.

Utilisé par les day Traders comme par les swing Traders, le RSI permet de suivre l’évolution des tendances haussières et baissières pour détecter les situations de surachat ou de survente au cours desquelles le marché entre en surchauffe. Une utilisation plus fine de cet indicateur permet également d’anticiper les retournements de tendance grâce à l’étude de ses “divergences”.

Qu’est-ce que le RSI ? Comment calculer le RSI ? Comment le paramétrer correctement ? Comment interpréter ses divergences ? Sur quels types d’actifs financiers l’utiliser ?

Voici un résumé complet des informations à connaître pour booster vos performances de Trading grâce à une utilisation appropriée de l’indicateur RSI.

Qu’est-ce que le Relative Strength Index (RSI) ?

Par définition, le Relative Strength Index est un indicateur technique “hors-prix”, c’est-à-dire une formule mathématique dont les résultats sont présentés de façon visuelle juste en dessous du graphique des prix. 

Borné entre 0 et 100, le RSI appartient à la famille des oscillateurs. Développé pour la première fois par l’ingénieur américain J. Welles Wilder en 1978, dans son ouvrage New Concepts in Technical Trading Systems, le RSI est aujourd’hui devenu l’un des indicateurs techniques les plus utilisés par les Traders.

Deux niveaux clés du RSI, celui des 30 et celui des 70, permettent d’identifier les excès baissiers ou haussiers d’une tendance en cours :

  • En dessous de 30, le RSI est en situation de survente caractérisée par une exagération de la pression vendeuse ;
  • Au-dessus de 70, le RSI est cette fois-ci en situation de surachat caractérisée par une exagération de la pression acheteuse.

Comment calculer le RSI

Comme la plupart des indicateurs techniques, le RSI dépend d’un paramètre n correspondant au nombre de périodes considérées pour son calcul. 

Si le Trader utilise un graphique en unités de temps “Minutes”, le calcul du RSI sera donc effectué sur les n dernières minutes. Si le Trader utilise en revanche un graphique en unités de temps “Heures”, le calcul du RSI sera cette fois-ci effectué sur les n dernières heures. Ainsi de suite…

Formule de calcul du RSI : 

RSI = 100 – [100/(1+MP/MG)]

  • MP correspond à la valeur absolue de la moyenne des pertes enregistrées au cours des n dernières périodes
  • MG correspond à la moyenne des gains enregistrés au cours des n dernières périodes

Exemple de calcul

Prenons un exemple avec l’indice boursier CAC 40 en unités de temps “Jours”, choisissons un paramètre n égal à 14, et imaginons qu’au cours des 14 dernières séances, 4 séances haussières aient enregistré une performance moyenne de +2% alors que les 10 autres séances boursières enregistraient quant à elles une performance moyenne de -4%.

Calcul du RSI

RSI(14)= 100 – [100/(1+ 4%/2%))] = 66,67

Comment paramétrer l’indicateur RSI

La plupart des Traders utilisent un indicateur RSI de paramètre 14. Il est possible de modifier ce paramètre afin d’adapter le comportement de l’indicateur.

Choisir un nombre de périodes plus petit permet de rendre le RSI plus réactif et donc d’anticiper certains signaux. Attention cependant, un tel paramétrage entraîne également un comportement plus erratique de l’indicateur, ce qui augmente alors le risque d’avoir de faux signaux d’achat ou de vente. 

À l’inverse, choisir un nombre de périodes plus grand permet de lisser l’indicateur RSI afin de le rendre moins sensible au “bruit du marché” et d’éviter ainsi les faux signaux. Il faudra cette fois-ci se méfier de ne pas entrer en position trop tard…

Comment interpréter l’indicateur RSI

La première façon d’interpréter l’indicateur RSI consiste tout simplement à étudier sa position absolue pour savoir si ce dernier se situe dans :

  • une zone de surachat (RSI supérieur à 70) ; 
  • une zone de survente (RSI inférieur à 30) ;
  • une zone neutre (RSI compris entre 30 et 70).

Lorsque le RSI entre en zone de surachat, les Traders auront plutôt tendance à prendre leurs bénéfices sur leurs positions acheteuses ou à chercher d’éventuels signaux de retournement de tendance dans le but de miser sur une correction des prix. 

À l’inverse, lorsque le RSI entre en zone de survente, les Traders auront cette fois-ci plutôt tendance à prendre leurs bénéfices sur leurs positions vendeuses ou à chercher là encore d’éventuels signaux de retournement de tendance dans le but de miser sur un rebond des prix. 

D’autres Traders préféreront en revanche s’intéresser aux signaux envoyés par le RSI lors de sa sortie des zones de surachat ou de survente. Aucune étude statistique étayée ne permet de trancher sur la meilleure façon d’utiliser l’indicateur RSI, vous devrez donc vous forger votre propre opinion en tenant toujours compte du contexte de marché.

Une autre façon d’interpréter l’indicateur RSI consiste à y détecter la formation de supports ou de résistances, qu’il s’agisse de niveaux horizontaux ou obliques. Le réflexe de la plupart des Traders est alors d’acheter lorsque le RSI se trouve au contact d’un de ses supports, et de vendre lorsque le RSI se trouve au contact d’une de ses résistances.

Enfin, l’indicateur RSI est également très apprécié des Traders à la recherche de signaux faibles susceptibles d’annoncer un retournement de tendance. Une étude plus minutieuse permet en effet de détecter d’éventuelles divergences entre l’évolution de l’indicateur RSI et l’évolution des prix.

Lorsqu’un marché continue de marquer de nouveaux sommets, mais que le RSI peine à inscrire de nouveaux points hauts, ou lorsque les prix enregistrent de nouveaux points bas, mais que le RSI s’abstient d’en dessiner de nouveaux, la tendance en cours est en train de faiblir. De telles divergences peuvent alors alerter le Trader sur la proximité d’un retournement de tendance, lui permettre de prendre ses bénéfices à temps, voire lui offrir l’opportunité d’un Trade contre tendance à fort potentiel.

Quels que soient votre usage et vos interprétations de l’indicateur RSI, gardez à l’esprit que l’analyse technique n’est pas une boule de cristal, mais juste un outil à disposition du Trader.