Comment trader avec la MACD

Indicateur technique “hors-prix” très apprécié des Traders indépendants, la Moving Average Convergence Divergence mesure l’accélération des tendances boursières.

Souvent utilisée aux côtés de l’indicateur RSI et de quelques moyennes mobiles, la MACD occupe une bonne place dans la boîte à outils des Traders. Cet indicateur technique permet en effet d’estimer le potentiel d’un mouvement de tendance en cours grâce à la mesure de son accélération. Que vous souhaitiez faire du day Trading ou du swing Trading, il est donc intéressant d’apprendre à interpréter les signaux donnés par la MACD afin de prendre les bonnes décisions.

Qu’est-ce que la MACD ? Comment calculer la MACD ? Comment la paramétrer correctement ? Sur quels types d’actifs financiers l’utiliser ?

Voici un résumé complet des informations à connaître pour booster vos performances de Trading grâce à une utilisation appropriée de l’indicateur MACD.

Qu’est-ce que la Moving Average Convergence Divergence (MACD) ?

Par définition, la Moving Average Convergence Divergence (MACD) est un indicateur technique “hors-prix”, c’est-à-dire une formule mathématique dont le résultat est représenté de façon visuelle et dynamique en dessous de la courbe des prix.

Conçu par Gerald Appel et présenté pour la première fois dans son ouvrage “Systems and Forecasts”, cet indicateur technique non borné est une différence de moyennes mobiles exponentielles de périodes différentes.

Les signaux donnés par cet indicateur permettent alors de savoir si ces deux moyennes mobiles exponentielles convergent ou divergent (d’où le nom de Moving Average Convergence Divergence).

NB : Le caractère exponentiel des moyennes mobiles permet ici d’attribuer une plus grande importance aux variations les plus récentes.

Comment calculer la MACD

La MACD dépend de trois paramètres :

  • x : le nombre de périodes de la première moyenne mobile exponentielle (MME1);
  • y : le nombre de périodes de la deuxième moyenne mobile exponentielle (MME2);
  • z : le nombre de périodes du signal MACD.

Formule de calcul de la MACD :

MACD (x, y, z) = MME1(x) – MME2(y)

  • MME2(y) correspond à la moyenne mobile exponentielle des cours de clôture des y dernières séances
  • MME1(x) correspond à la moyenne mobile exponentielle des cours de clôture des x dernières séances

Quant au signal MACD, il est lui-même une moyenne mobile exponentielle de l’indicateur MACD. Il permet de lisser l’évolution de la MACD sur les z dernières périodes.

Comment paramétrer l’indicateur MACD

La plupart des Traders utilisent l’indicateur MACD avec un paramétrage : 12, 26, 9, où 12 correspond au nombre de périodes de la première moyenne mobile exponentielle, 26 au nombre de périodes de la deuxième, et 9 au nombre de périodes du signal MACD.

Modifier ces paramètres permet de jouer sur la réactivité des signaux envoyés par la MACD et par son signal. Toutes choses égales par ailleurs, plus les périodes seront courtes plus l’indicateur sera sensible, et inversement.

Comment interpréter l’indicateur MACD

L’indicateur MACD comporte plusieurs éléments graphiques. La MACD en tant que telle, son signal, mais également un histogramme dont la hauteur de chaque bâtonnet correspond à la distance entre la MACD et son signal.

La première façon d’interpréter l’indicateur MACD consiste tout simplement à considérer la valeur absolue de la MACD. Une MACD positive sera en effet synonyme de hausse du marché, alors qu’une MACD négative sera synonyme de baisse des prix.

Un deuxième niveau d’analyse consiste cette fois-ci à s’intéresser aux croisements de la MACD et de son signal. Dans ce cas de figure, le passage de la MACD sous son signal donnera une indication baissière alors qu’un passage de la MACD au-dessus de son signal donnera une indication haussière.

Enfin, l’évolution de la hauteur des bâtonnets de l’histogramme (c’est-à-dire de la distance entre la MACD et son signal) permettra de savoir si la tendance s’accélère ou si elle ralentit. En effet, en cas d’accélération de la tendance en cours, la distance entre les moyennes mobiles exponentielles augmente (divergence), et la distance entre la MACD et son signal augmente elle aussi. À l’inverse, en cas de décélération de la tendance en cours, la distance entre les moyennes mobiles exponentielles diminue (convergence), et la distance entre la MACD et son signal diminue donc elle aussi.

En fonction de sa stratégie de Trading, un Trader pourra donc s’intéresser en priorité à la valeur absolue de la MACD, à sa position par rapport au signal, ou à sa distance par rapport au signal. Il lui sera également possible de combiner certains de ces signaux pour préciser encore davantage ses conditions d’entrée et de sortie de position.

Comme tout indicateur technique, l’indicateur MACD s’applique à tous les marchés boursiers et à toutes les échelles de temps. Il sera le plus souvent utilisé par les Traders aux côtés d’autres indicateurs techniques complémentaires.

Suivre une tendance grâce aux MACD

Contrairement aux indicateurs techniques bornés dont l’évolution est par définition limitée, l’indicateur MACD se prête particulièrement bien aux stratégies de suivi de tendance. En effet, lorsqu’une tendance s’installe dans la durée, la MACD parvient à l’accompagner sur toute sa longueur.

Plutôt que de prendre ses bénéfices trop tôt comme cela pourrait être le cas sur un oscillateur tel que le RSI, le suivi de la MACD permet de se laisser porter par la tendance aussi longtemps que nécessaire, et le Trader pourra choisir par exemple de conserver sa position tant que la MACD n’aura pas croisé son signal.

Enfin, les différents signaux envoyés par l’indicateur MACD permettent également aux Traders d’entrer et de sortir de position en plusieurs fois afin de renforcer leur pari lorsque les choses se passent bien (pyramidage) ou de l’alléger lorsque les choses se passent mal. Il s’agit donc d’un outil intéressant pour définir ses règles de Money Management.

Quels que soient votre usage et vos interprétations de l’indicateur MACD, gardez à l’esprit que l’analyse technique n’est pas une boule de cristal, mais juste un outil à disposition du Trader.