Tout savoir sur les Hedge Funds et qui peut y investir

Tout savoir sur les Hedge Funds et qui peut y investir

Présents sur le marché depuis les années 40, les Hedge Funds ont toujours été considérés comme des instruments d'investissement importants, autant pour la protection que pour la croissance des actifs.

L'arrivée inattendue du Covid 19 et ses effets sur l'économie ont incité de nombreux investisseurs à revoir leurs investissements. Et, contrairement à ce que beaucoup attendaient, certains actifs ont pu profiter de ce moment de tension sur le marché. C’est le cas de certains Hedge Funds. 

Dans cet article, vous comprendrez pourquoi ce type d'investissement est capable de tirer parti des scénarios les plus variés, qu'ils soient optimistes ou non.

 

Qu'est-ce qu'un Hedge Fund ?

 

Contrairement aux autres types de fonds du secteur, le fonds spéculatif est un instrument largement utilisé pour diversifier et augmenter le niveau de rendement des portefeuilles d'investissement. En effet, ce type d'actif dispose d'une plus grande liberté pour établir ses positions, de manière à pouvoir capter les mouvements à court et à long terme, et ainsi obtenir des rendements plus élevés. 

 Sa flexibilité rend son portefeuille très diversifié. Celui-ci peut comprendre :

  • des obligations d'État, 
  • des actions, 
  • des produits dérivés, 
  • des contrats à terme, 
  • des options, 
  • des arbitrages sur les matières premières, 
  • des effets de levier
  • des quotas d'autres fonds, entre autres modalités disponibles sur le marché. 

Ainsi, les gestionnaires sont en mesure de mettre en place diverses stratégies d'investissement afin de tirer profit des inefficacités du marché, qui deviennent à leur tour des opportunités à saisir.

Il convient de souligner que leurs opérations sont généralement plus audacieuses, raison pour laquelle elles sont limitées aux “investisseurs accrédités”, c'est-à-dire ceux qui disposent d'un avoir net supérieur à 1 million de dollars ou qui ont des connaissances et une expérience en matière d'investissements, attestant ainsi qu'ils sont conscients des risques auxquels ils sont exposés. En outre, la réglementation de cette classe d'actifs n'est pas universelle et dans certaines régions, elle n'est pas très efficace, ce qui nécessite encore plus de soins et d'attention.

 

Origine des Hedge Funds

 

Le concept de Hedge Funds est apparu en 1949 grâce à l'ancien écrivain et sociologue Alfred Winslow Jones, qui est devenu plus tard le “père de l'industrie des Hedge Funds“. À l'époque, inspiré par un article qu'il avait écrit sur les tendances actuelles en matière d'investissement, Jones a lancé son propre fonds et mis en œuvre deux stratégies, jusqu'à aujourd'hui utilisées par les gestionnaires de cette catégorie de fonds : l'effet de levier et la vente à découvert.

Des années plus tard, même avec l'arrivée des fonds de George Soros et Warren Buffet en 1960, les Hedge Funds ont continué d’être prisés par les investisseurs à revenus élevés, attirés par la faible corrélation avec le marché qui, à son tour, a fini par les “protéger” dans les scénarios de stress du marché. C'est à cette époque que Jones a décidé de faire payer une commission de 20% sur les performances, ce qui est toujours le cas aujourd'hui. 

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Les Stratégies des Hedge Funds

 

C'est une erreur de penser que les Hedge Funds sont limités en matière de stratégie. Comme il s'agit de fonds ayant plus d'autonomie et d'accès aux différents types d'investissements, leurs stratégies ne sont pas standardisées et il appartient au gestionnaire en charge de définir le style de chaque fonds. Ils sont donc construits sur la base de plusieurs éléments, tels que :

  • Le Style : Macro global, directionnel, gestion d'événements, arbitrage ;
  • Le Marché : actions, titres à revenu fixe, matières premières, bourse ;
  • Les Instruments : actions longues et courtes, contrats à terme, options, swaps ;
  • L’Exposition : directionnelle, neutre sur le marché ;
  • L’Industrie : Soins de santé, industrie, consommateurs
  • Le Secteur : santé, industrie, consommation, énergie, immobilier, finance, technologie ;
  • La Diversification : multigestionnaire, multistratégie, multi-marché.

Parmi les stratégies les plus populaires, on peut citer :

  • la stratégie macro mondiale dans laquelle le gestionnaire tente d'anticiper et de tirer parti des événements macroéconomiques mondiaux,
  •  la stratégie boursière neutre dans laquelle le gestionnaire explore les différences de prix des actions et cherche à obtenir des résultats positifs, que la tendance soit à la hausse ou à la baisse,
  • la stratégie Long / Short Equity dans laquelle le gestionnaire prend des positions longues sur des actions et vend d'autres actions ou indices, 
  • ainsi que diverses stratégies d'arbitrage telles que le risque, la volatilité, les revenus fixes.

 

Pourquoi investir dans les Hedge Funds ?

 

Il est normal que dans le processus de sélection des actifs pour les portefeuilles d'investissement, les investisseurs soient plus enclins à choisir ceux qui offrent le meilleur taux de rendement, même en sachant qu'ils n'auront pas nécessairement le même comportement à l'avenir. La dynamique n'est pas différente pour les Hedge Funds.

L'utilisation de cette catégorie d'actifs a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Bien que la majorité des investisseurs soient attirés par le potentiel d'appréciation qu'ils présentent, les Hedge Funds ont d'autres attraits qui doivent également être pris en considération et qui en font d'excellents instruments à utiliser. Leur polyvalence, par exemple, permet à l'investisseur d'avoir accès à divers actifs et marchés, ce qui contribue à la diversification du fonds. Il s'agit également d'une dose supplémentaire de gestion des risques.

En outre, leurs positions non liées peuvent s'avérer résistantes dans des scénarios de stress, comme cela s'est produit cette année avec l'arrivée de Covid-19, et à la fois protéger et profiter de moments comme celui-ci. Il convient de noter que les Hedge Funds utilisent généralement l'effet de levier comme un outil pour améliorer les rendements, en particulier face à des opportunités qui présentent un risque relativement faible. 

 

Exemples de Hedge Funds

 

Parmi les Hedge Funds présents sur le marché, certains se sont distingués cette année par leurs performances, même face à l'instabilité apportée aux marchés par le nouveau coronavirus. L'un d'entre eux est le fonds Skye Global, qui a accumulé au cours des six derniers mois un pic de 34%, pariant sur la chute des actions, tout en bénéficiant du secteur technologique. D'autres grands noms également actifs sur ce marché des Hedge Funds sont J.P. Morgan et BlackRock.

 

Conclusion

 

Il est vrai que l'industrie mondiale des Hedge Funds est complexe et exige beaucoup d'attention de la part des gestionnaires et des investisseurs qui choisissent de la suivre. Son univers plein d’opportunités attire beaucoup, mais nous ne pouvons pas ignorer le risque qu'il comporte dans tous les cas. 

Par conséquent, pour suivre ce marché en toute sécurité, la meilleure chose à faire est de faire des recherches approfondies sur l'histoire des entreprises, les dirigeants et les stratégies utilisées pour atteindre leurs résultats et ne pas se laisser attirer uniquement par les chiffres du passé : ces derniers ne représentent pas une garantie pour l'avenir.