Stress et Trading : 5 actions pour gérer son mental

Devenir Trader
Stress et Trading : 5 actions pour gérer son mental

Stress et trading : comment gérer le stress, l’impulsivité ou encore l’angoisse de perdre ; ces émotions qui nuisent aux performances du trader ? Comment gérer son mental pour prendre les meilleures décisions financières ? 

Voici 5 actions pragmatiques à mener au quotidien pour gérer votre stress du trader et améliorer vos performances. 

 

Le stress influence les performances en trading 

De nombreux professionnels de l’emploi classent le métier de trader parmi les plus stressants au monde. Wall Street offre une illustration parfaite de ce que peut être le stress d’un trader : cadre de travail survolté, nécessité de prendre des décisions en quelques secondes impliquant de grandes sommes d’argent… La pression est forte ! Sachant que le stress influence les fonctions cognitives, il est évident que seuls les traders ayant une bonne gestion de leur mental arrivent à exercer leur métier sur une longue durée en réalisant des profits. 

 

De manière générale, on dit que les performances de trading sont directement corrélées à : 

  • la bonne connaissance des marchés boursiers
  • la bonne connaissance de son profil de trader
  • l’expérience
  • la gestion du stress

En clair : en diminuant le stress, vous améliorez vos performances en trading.

 

Stress et trading : comment gérer

Pour être performant dans la durée, votre objectif est donc de réduire au maximum le stress et l’émotivité engendrés par les trades. Pour cela, nous vous proposons 5 actions pragmatiques, à mener au quotidien : 

  1. Trader selon votre profil d’investisseur 
  2. Fixer des ordres stop
  3. Écouter les signaux de votre corps
  4. Diversifier vos activités quotidiennes 
  5. Ne pas conserver vos positions hors séance

 

  • Trader selon votre profil d’investisseur (limite financière et limite psychologique)

La peur et le stress sont directement liés au risque financier encouru. Cela signifie qu’un trade perdant ne doit jamais mettre en péril votre activité de trader ou vous plonger dans une quelconque difficulté financière, au risque de vivre un stress intense dans la durée, difficilement maîtrisable et forcément néfaste pour vos performances à venir. 

Ainsi, votre plan de trading doit toujours être adapté à votre profil de trader, c’est-à-dire à la perte maximum que vous pouvez subir sans qu’elle n’entraîne une réelle difficulté et/ou une montagne russe émotionnelle. 

Chacun fixera son maximum selon son budget et ses propres limites psychologiques, tout en gardant à l’esprit que plus les sommes en jeu sont importantes, plus le stress sera conséquent et risquera d’influencer négativement votre comportement d’investisseur. Dans tous les cas, il est donc important de trader petit au démarrage, quitte à augmenter les risques avec le temps et l’expérience de gestion du stress. 

Un bon conseil pour limiter le stress consiste à consolider votre portefeuille avec des blue chips : des actions peu volatiles que vous conserverez sur le long terme pour vous assurer un capital minimum stable. 

 

  • Positionner des ordres stop 

Pour appliquer le conseil n°1, n’oubliez pas de connaître en amont la perte maximale que vous pouvez subir pour chaque opération sans risquer votre stabilité financière. Ce faisant, vous pouvez positionner un ordre stop judicieux pour fermer votre position de manière automatique lorsque les cours atteignent votre limite. Vous pouvez changer la position du stop à tout moment, selon l’évolution des cours et/ou votre profil de trader. 

 

  • Écouter les signaux de son corps

Il faut savoir que votre profil d’investisseur évolue en continu, en fonction de votre budget, de votre expérience et de votre capacité à gérer les pertes. Ainsi, pour connaître et comprendre votre profil, vous devez constamment rester à l’écoute de votre corps et de vos émotions. Par exemple, si l’ouverture d’une position vous procure un stress intense (rumination mentale, nervosité, palpitations cardiaques…), cela signifie qu’à l’heure actuelle, cet ordre stop est trop élevé pour votre profil d’investisseur. À vous de le baisser pour retrouver l’état de stabilité nécessaire au trading performant. 

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

  • Diversifier vos activités quotidiennes

Une activité pratiquée de manière compulsive procurera toujours un investissement émotionnel très élevé. De fait, il sera judicieux de pratiquer d’autres activités que le trading et de multiplier les sources de bien-être. 

Ce conseil vaut aussi concernant l’aspect financier : mieux vaut multiplier les sources de revenus dans l’optique de limiter les pertes en cas de baisse soudaine pour l’une d’entre elles. 

 

  • Ne pas conserver vos positions hors séance

Pour réussir à prendre de la hauteur en fin de journée et pendant le week-end, il est conseillé de vous débarrasser de vos positions avant la fin de la séance. 

Enfin, dans le trading comme ailleurs, un bon mental passe par une alimentation saine, un sommeil réparateur, une activité physique régulière et un cadre de travail agréable. Pensez à trader dans un espace lumineux, avec un écran adapté à votre posture pour trader dans les meilleures conditions.  

En conclusion, le stress étant l’ennemi du trading, nous vous conseillons de mettre la gestion de votre mental au même niveau d’importance que l’apprentissage technique de la bourse et des marchés financiers. 

La psychologie gagnante du trader est la clé de la performance !