Euronext ou Alternext : Comparatif Des Places Boursières

Première Bourse de la zone euro, Euronext est à l’origine de la création d’Alternext, plateforme de cotation destinée aux PME.

Pour toute entreprise en croissance, l’accès à la Bourse représente une formidable opportunité de financement, gage de la poursuite du développement de son activité. Depuis l’essor de la monnaie unique, les entreprises européennes sont tournées vers la place boursière devenue hégémonique au sein de la zone euro : Euronext. Moins connue, mais tout aussi importante pour les structures de plus petite envergure, Alternext permet également à de nombreuses sociétés d’obtenir des fonds.

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour distinguer Euronext et Alternext, deux places boursières possédant leurs caractéristiques et leurs objectifs propres.

 

Qu’est-ce qu’Euronext ?

Créée le 22 septembre 2000 suite à la fusion des Bourses de Paris, d’Amsterdam et de Bruxelles, Euronext est la principale place boursière européenne. Sa création avait pour objectif majeur de tirer profit de l’homogénéisation des marchés financiers de l’Union européenne (UE), consécutive à la mise en place de la monnaie unique, l’euro. 

De nos jours, Euronext est donc une entreprise qui gère des marchés boursiers européens au comptant et dérivés, répartis sur 5 pays : la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal. La société est de fait cotée sur ses propres marchés depuis le 20 juin 2014 à Paris, Amsterdam et Bruxelles.

En outre, Euronext regroupe ses 25 valeurs les plus importantes au sein d’un indice boursier de référence : l’Euro Stoxx 50.

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Euronext : caractéristiques et fonctionnement

La place boursière de la zone euro couvre un large panel de produits financiers, notamment :

  • les actions ;
  • les ETFs (Exchange Traded Funds) ;
  • les Warrants ;
  • les obligations ;
  • les indices boursiers ;
  • les dérivés sur actions et matières premières.

Euronext réunit 1 300 émetteurs de titres financiers représentant une capitalisation boursière totale de près de 3 800 milliards d’euros

Ce marché gigantesque se décompose en 3 compartiments A, B, et C, respectivement associés aux entreprises dotées d’une capitalisation :

  • supérieure à 1 milliard d’euros, 
  • comprise entre 150 millions et 1 milliard d’euros, 
  • et inférieure à 150 millions d’euros.

Les titres y sont cotés en continu de 9h00 à 17h30, selon les niveaux d’offre et de demande de la part des investisseurs. Les volumes d’échange au sein d’Euronext sont considérables. En outre, il s’agit d’un marché réglementé, sous contrôle vigilant de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

 

Qu’est-ce qu’Alternext ?

Renommée Euronext Growth depuis le 19 juin 2017, Alternext est une plateforme de transactions financières organisée à destination des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Elle a été créée le 17 mai 2005 par Euronext Paris, dans le but de permettre à ces PME d’accéder aux marchés financiers afin de débloquer des fonds.

Juridiquement, Euronext Growth n’est pas un marché réglementé comme l’est Euronext, mais un Système multilatéral de négociation organisé (SMNO), qui demeure tout de même agréé et supervisé par l’AMF.

 

Alternext : caractéristique et fonctionnement

Euronext Growth réunit 231 émetteurs de valeurs pour une capitalisation boursière globale de près de 16,8 milliards d’euros. La plateforme a permis aux PME de lever 3,4 milliards d’euros de capitaux depuis 2014. 

Afin d’être coté sur la plateforme, une capitalisation boursière minimale de 2,5 millions d’euros est exigée pour chaque entreprise. Les titres n’y sont cotés qu’une fois par jour, à 15h00, et seule une publication semestrielle des comptes est demandée (et non trimestrielle, comme c’est le cas au sein d’Euronext). Par ailleurs, les volumes d’échange sur la plateforme Euronext Growth sont relativement faibles.  

Ainsi, Euronext et Alternext sont deux places boursières bien différentes. La première est la principale Bourse de la zone euro, réunissant toutes les plus grandes capitalisations boursières européennes au sein d’un gigantesque marché réglementé et contrôlé par l’AMF. La seconde, dérivée de la première, est une plateforme de cotation permettant aux PME d’accéder aux marchés financiers afin d’obtenir des fonds auprès des investisseurs. Les volumes de transactions y sont bien moins importants, et les exigences de cotation beaucoup moins strictes qu’au sein d’Euronext, bien qu’Euronext Growth soit tout autant agréée par l’AMF.