Trésorier

Travaillant généralement pour le compte de grandes entreprises, le trésorier a la responsabilité de la mise en application de la politique financière choisie par le directeur financier de la société. Il assure le contrôle de la trésorerie, c’est-à-dire l’argent disponible au sein de l’entreprise.

Quelles sont ses missions ?

Parfois dénommé gestionnaire de trésorerie, le trésorier a pour mission de mettre en oeuvre la politique financière établie par la direction de l’entreprise et de contrôler les mouvements d’argent effectués sur les comptes bancaires de la société. Même s’il prend rarement part aux décisions d’investissements, le trésorier a un rôle crucial dans le bon fonctionnement de l’entreprise puisque c’est lui qui assure sa solvabilité. Sa mission consiste à surveiller les flux financiers, c’est-à-dire les entrées et les sorties d’argent, qu’il consigne dans un registre. En garantissant que l’entreprise dispose toujours de liquidités suffisantes pour couvrir ses besoins, le trésorier empêche cette dernière de faire faillite. En outre, le trésorier a également pour mission de rentabiliser au maximum la trésorerie disponible. Contrairement aux placements financiers, la trésorerie ne rapporte aucune rentrée d’argent pour l’entreprise. Le trésorier doit donc arbitrer entre le fait de garder des liquidités pour couvrir les dépenses de l’entreprise et le fait de placer l’argent disponible sur des produits financiers. Il s’agit pour lui d’optimiser la rentabilité financière de la société qui l’emploie.

Les compétences, qualifications et qualités requises

Le poste de trésorier est habituellement occupé au sein des sièges sociaux des grands groupes industriels ou des grandes entreprises. Dans les petites entreprises, son rôle est généralement assuré par les services comptabilité ou financier. Pour exercer cette activité, une formation courte de gestion des entreprises et des administrations est le minimum requis. Un BAC+3 permet de commencer en tant qu’assistant-trésorier et d’acquérir une expérience de terrain pour évoluer par la suite. Mais les postes les plus intéressants ne sont accessibles qu’à partir d’une formation supérieure en finance (diplôme en école de commerce ou en institut d’études politiques, master universitaire). Des connaissances comptables sont un plus indéniable pour réussir dans ce métier. Le trésorier doit avoir de bonnes connaissances en économie et doit comprendre la bourse pour pouvoir maximiser la rentabilité financière de l’entreprise.