CFD ou Future : Quel Produit Financier Choisir ?

Produits dérivés majeurs utilisés par de nombreux Traders sur les marchés financiers, CFD et Future ne sont pas adaptés aux mêmes stratégies de Trading.

Déterminer sur quel type de produit financier investir est primordial pour un Trader cherchant à maximiser ses plus-values tout en limitant ses pertes. Pour ce faire, une bonne connaissance des différents produits disponibles sur le marché est particulièrement utile, notamment lorsque deux produits sont souvent sujets à confusion ; c’est le cas des CFD et des Futures.

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour sélectionner le produit financier dérivé le mieux adapté à votre profil d’investisseur, entre CFD et Future.

 

CFD et Future : les points communs

Les CFD et les Futures sont similaires en bien des points. En effet, tous deux sont des produits financiers dérivés, par l’intermédiaire desquels les Traders peuvent spéculer aussi bien à la hausse qu’à la baisse sur la valeur d’actifs financiers sous-jacents. Ces instruments sous-jacents sont très variés ; il peut s’agir d’actions, d’indices boursiers, de matières premières ou encore de devises.

Ainsi, CFD et Futures permettent de générer des plus-values en misant sur la valeur future du cours d’un actif financier, peu importe que celle-ci augmente ou diminue dans le temps. En effet, les produits dérivés n’ont aucune valeur intrinsèque ; ils ne font qu’épouser les fluctuations de cours de leur sous-jacent afin de permettre la spéculation.

En outre, les CFD et les Futures offrent aux investisseurs la possibilité d’utiliser un effet de levier afin de maximiser leurs gains potentiels. Cet effet de levier peut parfois prendre des proportions très importantes, selon l’aversion au risque du Trader.

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

CFD et Future : les différences

Le capital nécessaire

De manière générale, un capital beaucoup plus conséquent sera nécessaire à un Trader pour investir via les Futures. En conséquence, ces derniers sont plus particulièrement utilisés par les Traders de long terme investissant des sommes importantes.

À l’inverse, les CFD sont parfaitement adaptés aux petits budgets, et conviennent donc davantage aux Traders de court et de moyen terme, investissant des sommes plus modestes.

 

La variété de sous-jacents

Une autre différence majeure permettant aux Traders d’affiner leur choix entre ces deux produits dérivés : les CFD autorisent des investissements bien plus diversifiés que les Futures.

En effet, la diversification du portefeuille d’investissement permet au Trader de sécuriser son capital en ne mettant pas tous ses œufs dans le même panier. Les CFD, mettant une grande variété d’actifs financiers à la disposition des investisseurs, tout en offrant un contrôle important de la taille des positions prises, sont des produits parfaitement calibrés pour mener à bien cette diversification.

En revanche, les Futures présentent une offre d’instruments financiers beaucoup moins ample, et nécessitent par ailleurs de prendre des positions d’envergure, ce qui limite encore la diversification.

 

La liquidité

De manière globale, les Futures sont bien moins liquides que les CFD.  Cette différence est à nouveau à prendre en considération dans le choix d’un produit dérivé, car cette faible liquidité peut perturber la clôture d’un Future avant sa date d’échéance, faisant ainsi s’envoler les spreads…

 

Les frais

Critère très important pour tous les investisseurs, les frais sont globalement moins importants sur les Futures que sur les CFD. En effet, dans le cadre d’un investissement via un Future, le Trader ne sera amené qu’à payer les frais de commission relatifs au passage de l’ordre. 

À l’inverse, dans le cas des CFD, le Trader doit non seulement s’acquitter des frais de commission, mais également d’un spread élargi, ainsi que de frais relatifs à la garde overnight. De fait, plus une position sur un CFD dure, plus elle coûte cher à l’investisseur.

Les CFD et les Futures sont donc des produits financiers dérivés présentant de nombreuses similitudes, du fait de leur nature commune : ils permettent aux Traders de spéculer à la hausse ou à la baisse sur la valeur d’un actif sous-jacent, qui plus est avec un effet de levier. Toutefois, les CFD sont bien plus adaptés au Trading de court terme (stratégies intraday) et aux investisseurs misant des sommes modestes, tandis que les Futures s’accordent à la pratique du Trading long terme (investissement) avec des sommes importantes.