Le blue chip en finance : définition, liste des valeurs

Comprendre la bourse
Le blue chip en finance : définition, liste des valeurs

Le blue chip est un titre de grande qualité, peu volatil, issu d’une société historique et solide – par exemple les titres d’Air Liquide, Total, LVMH … Le blue chip offre peu de profit à court terme, mais il garantit un capital fructifiant sur le long terme. Cette appellation provient du poker, un blue chip (jeton bleu) y représentant le jeton de plus grande valeur. 

Acquérir plusieurs blue chips dans son portefeuille constitue une stratégie de gestion en bon père de famille, idéale pour le trader débutant. 

 

Qu’est-ce qu’un blue chip ou fonds de portefeuille

En finance, un blue chip – le terme technique est « fonds de portefeuille » – qualifie une action peu volatile, en progression constante sur le long terme, dont les variations sont stables indépendamment des fluctuations à court terme. 

Ce type de valeur est généralement indexé à un indice de référence, comme le CAC 40 par exemple en France, pour des entreprises historiques, solides et fiables. 

 

Quelques exemples de blue chips / fonds de portefeuille en France, toutes issues du CAC 40 : 

  • LVMH 
  • L’Oréal
  • Total
  • Air Liquide

 

Quelques exemples de blue chips / fonds de portefeuille à l’étranger : 

  • Coca-Cola (États-Unis)
  • American Express (États-Unis)
  • Walmart (États-Unis)
  • Nestlé (Suisse)

 

Avantage et inconvénient du blue chip

Si l’avantage du blue chip est qu’il qualifie une action stable, son principal inconvénient est qu’il est logiquement peu volatil, laissant peu de possibilités de profit à court terme. 

De fait, intégrer des fonds de portefeuille dans son plan de trading ne permet pas de faire de grands profits à court terme, mais de fiabiliser un certain capital sur le long terme.

Un blue chip n’est pas fait pour être tradé au jour le jour. Un blue chip est un titre boursier qui se conserve et se valorise dans la durée… Comme du bon vin !

 

D’où vient le terme « blue chip »

On parle de blue chip (signifiant « jeton bleu » en français) pour évoquer les jetons de couleur bleue que l’on retrouve sur les tables de poker et qui constituent les jetons ayant la plus grande valeur. En Suisse, on parle de « blue swiss ». 

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Quel blue chip intégrer dans son portefeuille

Il est intéressant de choisir des valeurs ayant des perspectives d’évolution et de consolidation internes, mais aussi au regard des tendances sociétales de fond. Une analyse des différentes entreprises indexées sur les indices de référence ainsi qu’une bonne connaissance de l’économie et des évolutions de consommation mondiales restent nécessaires pour monter une stratégie de fonds de portefeuille optimisée. 

En conclusion, le blue chip constitue une stratégie de « gestion en bon père de famille » garantissant une base de sécurité avec des actifs stables, conservés au long terme. Ces fonds de portefeuille pourront être couplés à des actifs plus volatils pour construire un plan de trading diversifié.