bandes de keltner

Outil d’analyse technique mettant en valeur la volatilité et la tendance des cours, les bandes de Keltner sont notamment fondées sur l’Average True Range.

Un indicateur technique permettant de suivre la volatilité du prix d’un actif financier, et se présentant graphiquement comme une enveloppe évoluant autour du cours de ce dernier ? Non, il ne s’agit pas des bandes de Bollinger, mais d’un indicateur similaire, fondé sur le célèbre ATR : les bandes de Keltner.

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour bien appréhender les bandes de Keltner et les intégrer à votre pratique du Trading.

 

Qu’est-ce que l’indicateur Bandes de Keltner ?

 

Définition des Bandes de Keltner

 

Les bandes de Keltner font partie des nombreux indicateurs utilisés par les Traders dans le cadre de l’analyse technique. Elles ont été développées dès 1960 par l’investisseur américain spécialiste des matières premières Chester W. Keltner, dans son ouvrage How To Make Money in Commodities. Depuis, les bandes de Keltner ont été actualisées et affinées, notamment par Perry Kaufman dans son livre The New Commodity Trading System and Methods.

Cet indicateur technique permet de suivre la tendance d’un instrument financier en enveloppant l’évolution de son prix moyen en fonction de la volatilité. Les bandes de Keltner se rapprochent ainsi des bandes de Bollinger. Cependant, elles se distinguent de ces dernières dans la mesure où elles ne se fondent pas sur la mesure de l’écart-type, mais sur celle de la volatilité, via l’indicateur Average True Range (ATR).

 

Attention : étant donné qu’elles utilisent l’ATR, les bandes de Keltner ne doivent être utilisées que sur des cours, et non pas sur d’autres sources de données, telles que la force relative.

 

Construction des Bandes de Keltner

 

Les bandes de Keltner sont formées de trois lignes distinctes : une ligne médiane, entourée par une bande supérieure et une bande inférieure.

  • La ligne médiane est une moyenne mobile exponentielle de prix de l’actif financier.
  • La bande supérieure est placée à une distance fixe au-dessus de la ligne médiane, correspondant généralement à deux fois l’ATR.
  • La bande inférieure est placée à une distance fixe en dessous de la ligne médiane, correspondant généralement à deux fois l’ATR

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Formule de calcul de l’indicateur Bandes de Keltner

 

La formule de calcul des bandes de Keltner est la suivante :

Ligne médiane = MME

Bande supérieure = MME + 2*ATR

Bande inférieure = MME + 2*ATR

avec :

MME = Moyenne Mobile Exponentielle (généralement réglée sur 20 périodes)

ATR = Average True Range (généralement réglé sur 10 ou 20 périodes)

 

Ainsi, voici comment procéder pour calculer les bandes de Keltner (ce processus est à répéter à la fin de chaque période) :

  • Calculer la moyenne mobile exponentielle de l’instrument financier étudié, par exemple sur les 20 dernières périodes.
  • Calculer l’ATR de l’instrument financier étudié, par exemple sur les 20 dernières périodes.
  • Multiplier l’ATR obtenu par deux, et additionner le résultat à la MME afin d’obtenir la bande supérieure.
  • Multiplier l’ATR obtenu par deux, et retrancher le résultat à la MME afin d’obtenir la bande inférieure.

 

Comment utiliser l’indicateur Bandes de Keltner en Trading ?

 

Interpréter la volatilité

 

Les bandes de Keltner permettent avant tout d’évaluer aisément la volatilité d’un actif financier. En effet, plus les bandes se resserrent, plus la volatilité est faible. À l’inverse, plus les bandes s’élargissent, plus la volatilité est importante.

 

Interpréter la tendance

 

Lorsque le prix de l’actif étudié sort nettement d’une des bandes de Keltner, la tendance se poursuit et se renforce. Ainsi, si le cours franchit la bande supérieure par le bas, les Traders anticipent généralement une poursuite de la tendance haussière.

 

Se positionner à l’achat ou à la vente

 

La plupart du temps, les fluctuations de cours d’un actif restent contenues dans les bandes de Keltner. De fait, de nombreux investisseurs utilisent les bandes supérieure et inférieure comme niveaux de support et de résistance, pour se positionner sur le marché. Ainsi, si le prix d’un instrument financier touche la bande inférieure, les Traders placent généralement un ordre d’achat. De manière analogue, si le prix touche la bande supérieure, ils placent un ordre de vente.

 

Les bandes de Keltner s’inscrivent donc dans l’analyse technique comme des indicateurs de tendance et de volatilité des prix. Fondées sur une moyenne mobile exponentielle et sur l’indicateur ATR, elles permettent aux investisseurs de repérer facilement la force des fluctuations des cours, et de se positionner au mieux sur les marchés financiers. Bien qu’elles offrent de précieuses informations, il est généralement conseillé de compléter leur utilisation par d’autres indicateurs, tels que le RSI.