L’Appel de Marge : calcul et interprétation

Trading
L’Appel de Marge : calcul et interprétation

L’Appel de Marge intervient quand le trader emprunte pour investir au-delà de ses fonds propres (effet de levier) et que la valeur du portefeuille décline. Il consiste à rétablir l’équilibre entre les fonds empruntés et les fonds propres, en réinjectant des liquidités, en transférant des titres sur le compte et/ou en liquidant certaines actions. 

Le calcul de la marge se fait en temps réel par les plateformes de trading, mais il est important de connaître son mécanisme pour maximiser le bénéfice procuré par l’effet de levier. Il s’agit d’un dispositif risqué.  

 

Qu’est-ce que l’Appel de Marge ?

Il faut savoir que l’Appel de Marge est directement lié au dispositif appelé effet de levier

En synthèse, l’effet de levier est un mécanisme qui revient à emprunter à un broker pour investir au-delà de ses fonds propres, dans l’optique d’augmenter les profits alors même que la mise de départ est minime. En bref, l’effet de levier permet d’investir plus d’argent qu’on en détient pour augmenter son retour sur investissement. Évidemment, cet outil de financement est très risqué, c’est pourquoi il est obligatoire de détenir, au minimum, la valeur des fonds empruntés. 

Pour garantir cela, vous ouvrez un compte permettant ce type de transaction. On parle d’un compte offrant une marge, la marge (appelée marge de maintien) représentant la somme maximum que vous pouvez emprunter selon le montant de vos fonds. 

 

Par exemple, un compte de trading offrant une marge de 50 % et sur lequel vous détenez 20 000 € vous permet d’acheter jusqu’à 30 000 € de titres : 

Fonds Propres * (1+taux de marge)

Ici, la marge disponible correspond à 10 000 €. 

 

Or, si la valeur du portefeuille décline et que le pourcentage de fonds propres passe en-dessous du taux de marge de maintien, le courtier procède à un « Appel de Marge » pour rétablir l’équilibre. On parle aussi d’un appel de fonds. 

 

Calcul de l’Appel de Marge 

Dans les faits, les plateformes de trading affichent en temps réel la marge utilisée, la marge disponible et les évolutions selon les positions en cour sur votre compte (gains ou pertes). 

 

Le comparatif entre le taux de fonds propres et le taux de marge de maintien se fait avec la formule de calcul suivante : 

(Valeur du portefeuille – fonds empruntés) / valeur du portefeuille = TAUX

Si le TAUX est inférieur au taux de marge de maintien, le broker procède à un Appel de Marge.

 

Par exemple :

Fonds propres = 20 000 €

Valeur du portefeuille après avoir utilisé la marge = 30 000 €

Fonds empruntés = 10 000 €

Taux de marge de maintien = 50 % 

 

La valeur du portefeuille tombe à 15 000 €. 

(15 000 – 10 000) / 15 000 = 0.33, soit 33 % -> le broker procède à un Appel de Marge.

 

Puis le calcul de l’Appel de Marge se fait avec la formule suivante : 

Montant de l’Appel de Marge (somme exigée par le broker pour respecter la marge de maintien) =

(Valeur du portefeuille * Marge de maintien) – (Valeur du portefeuille – Montant emprunté)

 

Dans notre exemple :

Valeur du portefeuille = 15 000 €

Marge de maintien = 50 %

Montant emprunté = 10 000 €

 

(15 000 * 50 %) – (15 000 – 10 000) = 2 500 €

L’Appel de Marge est de 2 500 €.

 

Comment répondre à un Appel de Marge ?

Pour le trader, l’Appel de Marge prend la forme :

  • d’une injection de liquidités sur le compte sur marge 
  • d’un transfert d’actifs sur le compte sur marge 
  • ou d’une liquidation partielle du compte sur marge 

Dans notre exemple, le trader pourra donc régulariser 2 500 € en utilisant tout ou partie de ces mécanismes. 

Si l’investisseur ne répond pas à l’Appel de Marge, le broker ne pourra plus laisser les positions ouvertes à crédit et il clôturera tout ou partie des positions concernées. On appelle cette procédure une liquidation forcée. 

 

L’Appel de Marge sur le marché réglementé

De manière générale sur les marchés réglementés, les échanges sont régulés par la chambre des compensations : celle-ci établit la correspondance entre les positions des différents acteurs. Elle évalue les appels de marge, elle suit la compensation des soldes… En synthèse, la chambre de compensation est un intermédiaire dans les contrats de trading, chargé de garantir la bonne réalisation des opérations. 

 

Marché de Gré à Gré

Sur un marché de gré à gré, les contrats sont bilatéraux avec des modalités fixées directement entre les acheteurs et les vendeurs, sans l’intermédiaire de la chambre des compensations. Dans ce contexte, le risque est porté par l’investisseur. Il doit donc se prémunir en constituant ce que l’on appelle un collatéral : un stock d’actifs (titres ou liquidités) qui sera remis en garantie au broker. En cas de défaut, le collatéral devient propriété du broker. Toutefois, le collatéral est valorisé en temps réel, ce qui peut générer un Appel de Marge en cas de décote. 

 


 

Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !

 


 

 

Comment éviter l’Appel de Marge ?

Le risque de l’Appel de Marge est d’utiliser énormément de liquidités simplement pour rétablir l’équilibre du compte, en dehors de tout profit. 

Ainsi pour trader de manière stable et limitant au maximum l’Appel de Marge, il est nécessaire d’ajuster l’utilisation de l’effet de levier en tenant compte de la volatilité du marché : envisager une augmentation de l’effet de levier uniquement en cas de marché stable avec une diminution en cas de fortes fluctuations.

De manière générale, il faut aussi être responsable dans ses trades et dans le niveau de risque de son portefeuille. Les stratégies de gestion en bon père de famille préconisent de risquer un pourcentage fixe et prédéfini de son capital, relativement faible, en n’oubliant pas d’utiliser des ordres stop pour se prémunir des chutes soudaines de cours. 

En conclusion, l’effet de levier est un dispositif opportun pour maximiser ses profits avec une mise de départ minime. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’une baisse de la valeur du portefeuille sur un compte à marge entraînera un Appel de Marge, ce qui peut annuler l’effet attractif de l’effet de levier.