analyse technique

L’analyse technique, la boule de cristal du trader.

Que ce soit sous la forme de cours de bourse cernés de traits et de flèches ou sous celle de chandelles rouges et vertes, l’analyse technique peut être trouvée partout où frappe l’incertitude liée à la spéculation.

Faisant son apparition au 18ème siècle au Japon, l’analyse technique devra attendre le 20ème siècle pour gagner ses lettres de noblesse en Occident. Elle est pourtant désormais utilisée par un nombre croissant de traders voulant répondre à cette question simple mais néanmoins cruciale en trading : comment le cours d’un produit financier va-t-il évoluer?

Basée sur l’étude des graphiques de cours, l’analyse technique est sous-tendue par les trois principes suivants :

La base de l’analyse technique : le marché sait déjà tout

Inutile de tenter de prendre le marché de vitesse en se fiant aux résultats des entreprises ou aux statistiques économiques! Pour l’analyste technique, tout cela a déjà été pris en compte par le marché. Le seul paramètre utile pour déterminer la tendance du cours reste donc le comportement du cours lui-même, et en aucun cas les données fondamentales ayant amené ce cours à changer.

Les cours sont régis par des tendances

L’analyse technique décrit trois tendances pour un cours : haussière, baissière ou stagnante. Grossièrement résumé, c’est en déterminant ces tendances que le trader va déterminer s’il est temps de vendre (tendance baissière), d’acheter (tendance haussière) ou si le titre est dans une période d’incertitude (stagnation) où l’attente est la meilleure stratégie.

L’Histoire est un éternel recommencement

Le trading basé sur l’analyse technique considère que les investisseurs vont, de façon collective, répéter les comportements et erreurs de ceux qui les ont précédés et que des modèles reconnaissables et prédictibles peuvent donc être déduits. Reconnaître de tels modèles va permettre au trader de sélectionner la meilleure stratégie concernant le produit financier ciblé et maximiser ses chances de gains.

En conclusion, bien que l’analyse technique soit un outil très puissant, il est préférable de le considérer comme un art plutôt que comme une science. La juste transposition des cours en tendances doit être couplée à une interprétation correcte ainsi qu’à une certaine expérience afin d’éviter l’écueil des fausses prédictions.